Les administrateurs judiciaires

Leurs atouts

Indépendance 

Dans le cadre de son mandat de justice, l’administrateur accompagne le dirigeant de l’entreprise, mais ses décisions sont axées sur la pérennité de l’entreprise, avec impartialité, et en toute indépendance des pressions que peut tenter d’exercer sur lui son environnement.

 

Cette indépendance est une qualité essentielle pour négocier avec les créanciers de l’entreprise et proposer des solutions équitables pour l’ensemble des parties (dirigeants, salariés, clients, fournisseurs, actionnaires…). 

  

Expertise : les  difficultés des entreprises et des personnes

L’administrateur est à la fois un spécialiste du droit et de la gestion financière

 

Il analyse rapidement les situations, anticipe les décisions à prendre et oriente rapidement l’entreprise vers la solution la plus adaptée à sa situation.

 

Sa pratique du fonctionnement des circuits économiques et financiers, sa connaissance des dispositifs d’aide aux entreprises en difficulté lui permettent d’envisager toutes les solutions pour tenter de résoudre les questions de trésorerie à court terme.

 

Réactivité et confidentialité

Dans les périodes critiques, la capacité à prendre rapidement des décisions est essentielle.

 

L’expertise de l’administrateur lui permet de faire preuve d’une grande réactivité dans le traitement des dossiers. 

 

En prévention, l’administrateur assiste le dirigeant de l’entreprise pour négocier avec ses créanciers dans un cadre tout à fait confidentiel.

 

Garantie d’encadrement et d’assurances spécifiques

L’activité des administrateurs judiciaires est encadrée en permanence par les Tribunaux et le Ministère public

 

Pour être nommé, l’administrateur doit être obligatoirement inscrit sur la liste nationale des administrateurs judiciaires qui est contrôlée par la CNID (Commission Nationale d’Inscription et de Discipline).

 

Pour exercer, tous les administrateurs ont l’obligation d’adhérer et de souscrire à la Caisse de Garantie  qui est une assurance spécifique couvrant non seulement leur Responsabilité Civile mais aussi la restitution des fonds détenus pour le compte de tiers.

 

Un contrôle semestriel des études par un commissaire aux comptes.

 

L’activité des études est contrôlée tous les 3 ans par 2 professionnels et un commissaire au compte.

 

Hormis le ou les comptes bancaires nécessaires à l’exploitation courante des entreprises dans lesquelles il est désigné, les fonds que l’administrateur judiciaire est amené à gérer sont sécurisés par le dépôt obligatoire à la Caisse des Dépôts et Consignations.

COVID-19 - N° vert : 0800 94 25 64

+

X

Covid-19

Solidarité entreprise

N° vert : 0800 94 25 64
En savoir plus